You are currently viewing Sun Trip tour 2017. Une aventure à vélo solaire

Sun Trip tour 2017. Une aventure à vélo solaire

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:12 juin 2017
  • Post category:Non classé

Passionné de vélo depuis dix ans, Stéphane Bujadoux va participer au Sun Trip 2017. Il s’agit d’un circuit sportif de 1 100 kilomètres que les participants réalisent sur un vélo solaire. cf. Article Bien Public

 

SUN TRIP TOUR 2017

Cet été, du 8 juillet au 21 juillet, se déroulera un événement innovant qui réunira 43 participants de différents pays : le défi est de réaliser un vélo solaire, en autonomie, un parcours de 1100 km avec 20000 mètres de dénivelé. Le parcours traverse la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec une incursion en Italie et en Suisse. Une équipe de journalistes de France3 Auvergne-Rhône-Alpes participera à l’aventure et retransmettra l’événement chaque jour.

Cette événement à pour ambition d’encourager l’innovation technologique, de promouvoir l’énergie solaire et de susciter une réflexion sur l’éco-mobilité de demain.

Chaque participant doit réfléchir à son véhicule en respect du cahier des charges du SunTrip. Il est amené à affecter des choix selon des critères qui lui sont propres :

  • Quel vélo ? Classique ou couché, vélo cargo, tandem, tricycle … ?

  • Comment installer ses panneaux solaires ? Sur le vélo, sur une remorque, sur les deux…?

Tout au long de ce travail les questionnements technologiques sont nombreux : taille et nombre de panneaux, régulateurs, batteries, structures support …

Au final, les vélos ou véhicules solaire ainsi conçus sont très variés.

Chaque participant peut être amené à se rapprocher de partenaires pour la conception de son véhicule.

Pour Stéphane Bujadoux ses partenaires de Dijon, de Côte d’or et de Saone-et-Loire  sont :

  • Le magasin de cycle dijonnais Pignons sur Rue pour l’acquisition du vélo à assistance électrique;
  • Le CFAI 21-71 (Centre de formation des apprentis de l’Industrie)
  • Le FabLab Kelle Fabrik ( nous 😉 ) pour l’aide à sa formation en modélisation 3D et à la programmation de module robotique Arduino.
  • La société Préférence 3D pour l’impression de pièces en 3d.
  • ainsi que d’autres partenaires en France, Belgique, Pologne et États-Unis, acteurs dans les domaines du vélo électrique et du solaire.